"Grand voyage" de l’Hermione du 18 avril au 10 août 2015

Projet pédagogique « Hermiona »sur le plancton marin avec le Lycée maritime de la Rochelle.

Dans le cadre du « Grand Voyage » de l’Hermione sur les traces de La Fayette, l’Ifremer a engagé un partenariat avec le Lycée Régional d'Enseignement Maritime et Aquacole de La Rochelle qui accompagnera l’Hermione à bord du voilier K VIII. Une mission scientifique de prélèvement de plancton marin est confiée aux élèves du Lycée pour établir une collection d’échantillons permettant une observation différée.

Le Lycée Maritime et Aquacole de La Rochelle se mobilise pour accompagner l’Hermione durant son périple sur les traces de La Fayette. Le départ aura lieu de La Rochelle le 18 avril pour une traversée de l’Atlantique Nord. Plusieurs escales sont prévues aux Etats-Unis ainsi qu’une dernière escale à Saint-Pierre-et-Miquelon avant de reprendre la mer pour une arrivée à Brest le 10 août prochain (voir carte).

Carte de l'association Hermione

Non seulement 12 élèves vont se succéder dans l’équipage de l’Hermione, mais en complément 4 équipages de 8 élèves et 2 professeurs vont également se succéder à bord d’un voilier de 23 mètres, le K VIII, ancien Kriter VIII vainqueur de la route du Rhum en 1982.

Dans ce contexte, l’Ifremer et le Lycée maritime de La Rochelle  ont engagé un partenariat afin de mener un projet pédagogique de prélèvement de plancton marin  baptisé « Hermiona » (Halieutique, Environnement et Recherche sur les Microalgues de l’Ocean Nord Atlantique) pour établir une collection d'échantillons qui seront étudiés ultérieurement aux laboratoires de La Rochelle et de Concarneau. L’aide de l’Ifremer porte sur des prêts de documents et des échanges techniques. Par ailleurs, l’Ifremer fournit aux élèves un protocole d’échantillonnage, une vidéo de présentation d’un échantillonnage ainsi que le matériel d’échantillonnage.

Filet à phytoplancton (maille 20 µm) et filet à zooplancton (maille 200µm)

Un événement est organisé à La Rochelle à bord du K VIII le mercredi 15 avril afin de confier la mission scientifique « Hermiona » aux élèves du Lycée maritime.

Le K VIII

Le K VIII et en arrière-plan l’Hermione

Outre son aspect pédagogique, cette expédition est intéressante à plus d’un titre pour les laboratoires sollicités :

Laboratoire Environnement Ressources Bretagne Occidentale - Concarneau

Spécialisé en taxinomie morpho-moléculaire des microalgues, cette mission permettra de compléter la documentation du laboratoire de Concarneau sur la biodiversité de l’Atlantique Nord et de la mettre en relation avec les observations surprenantes de ces derniers mois en zone littorale. En effet, le laboratoire a recensé un nombre exceptionnel d’espèces de dinoflagellés réputées d’eau tempérées chaudes à tropicales à la station de Concarneau, à partir de septembre 2014, alors que la température de l’eau était supérieure à la moyenne.
Il a également mis en évidence, pour la première fois sur les côtes françaises, plusieurs dinoflagellés océaniques, jamais observés pour certains, ainsi que plusieurs espèces du genre Lissodinium en cours d’identification
Les références qui servent aujourd’hui pour identifier ces espèces sont fournies par l’expédition de 1910, « Michael Sars » North Atlantic Deep Sea Expedition (Garder, 1954) dont le parcours est proche de cette « expédition Hermione » et réalisée à la même saison.

Laboratoire Environnement Ressources des Pertuis Charentais

Le Laboratoire Environnement Ressources de l’Houmeau est à l’origine de la mise en place du projet scientifique avec le Lycée maritime de La Rochelle. En fonction de l’importance des échantillons de phytoplancton récoltés, il sera également amené à observer les flores phytoplanctoniques, notamment celles de Saint-Pierre-et- Miquelon.
Impliqué depuis plusieurs années dans la problématique de l’élevage des pectinidés de l’Altantique Nord-Ouest, le LER/PC est intéressé par l’obtention d’échantillons complémentaires sur ce secteur afin de compléter ses connaissances sur la composition phytoplanctonique. En effet, la zone Terre-Neuve/Saint-Pierre-et-Miquelon est située à la confluence de trois systèmes (Saint-Laurent, courant du Labrador, branche du Gulf Stream) qui en font une zone particulièrement riche en biodiversité phytoplanctonique et peu documentée.

Muséum National d'Histoire Naturelle de Concarneau

Le MNHN de Concarneau, spécialisé en ichtyoplancton entre autres, associé au LER/BO au sein de la station de biologie marine et dans des projets de recherche, est également partie prenante de ce projet pour apporter ses connaissances dans le domaine du zooplancton et compléter sa documentation sur la biogéographie de certaines espèces de l'Atlantique Nord.