L'Ifremer a 30 ans

L’histoire de l’Ifremer mêle deux traditions différentes. La première, liée au domaine des pêches maritimes, remonte au Service technique des pêches maritimes, dont l’origine se situe dans la seconde moitié du XIXème siècle. Aboutissement de ce processus, l’Office scientifique et technique des pêches maritimes fut créé par la loi de finances du 31 décembre 1918, puis prit, le 14 octobre 1953, la dénomination d’Institut scientifique et technique des pêches maritimes (ISTPM). La seconde est liée à l’essor de l’océanographie. Elle renvoie au développement, voici plus d’un siècle, de mesures et de campagnes d’exploration océaniques. Après la seconde guerre mondiale, quand émergèrent de grands organismes de recherche spécialisés comme le CNES ou le CEA, fut créé un Comité d’exploitation des océans, le Comexo, qui donna ensuite naissance au Cnexo, créé par la loi 67-7 du 3 janvier 1967 et appelé à devenir un organisme spécialisé en charge de l’exploration des océans, doté d’une forte composante technologique.
 
 L’Ifremer est né le 5 juin 1984 de la fusion du Cnexo et de l’ISTPM. De par son décret de création, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer a pour missions de conduire et de promouvoir des recherches fondamentales et appliquées, des actions d’expertise et des actions de développement technologique et industriel destinées à :

  • Connaître, évaluer et mettre en valeur les ressources des océans et permettre leur exploitation durable ;
  • Améliorer les méthodes de surveillance, de prévision d’évolution, de protection et de mise en valeur du milieu marin et côtier ;
  • Favoriser le développement socio-économique du monde maritime.