La Nuit Européenne des Chercheur.e.s à Brest

La Nuit Européenne des Chercheur.e.s s’invite chaque année dans plus de 200 villes en Europe dont 12 villes en France. Cet événement nocturne donne l’opportunité aux visiteurs de rencontrer en direct et sans barrière des chercheur.e.s de toutes disciplines, au cœur d’espaces insolites et scénographiés. L’occasion de s’immerger dans un nouvel univers.

A Brest, c’est Océanopolis qui ouvre ses portes le 30 septembre pour accueillir la nuit européenne des chercheurs. Les visiteurs pourront déambuler tout au long de la soirée dans les différents pavillons et rencontrer des scientifiques des laboratoires de la région brestoise. Seront proposées de 19h à 23h, des animations en continu, sous forme de stand et d’activités originales avec des énigmes à résoudre, des expériences à réaliser, des réponses à trouver qui entraîneront les visiteurs sur les traces des grandes idées de science.  Cette année « l’Idée » est sublimée car chez les chercheurs les idées fusent, parfois farfelues parfois grandioses elles impulsent la créativité et sont  bien souvent les débuts prometteurs de grandes découvertes.

Ifremer à la nuit des chercheurs

L’Ifremer sera fortement impliqué lors de cette soirée. Au total, près de 20 scientifiques se glisseront dans la peau de médiateur le temps d’une soirée en abordant les thématiques de recherche suivantes :

  1. Dans le cadre du projet REEHAB, des chercheurs et doctorants du Laboratoire Ecologie Benthique Côtière animeront un stand sur les hermelles, des petits vers architectes qui forment de véritables récifs le long des côtes.
  2. Les doctorants de l’Unité Mixte de Recherche du Laboratoire de Microbiologie des Environnements Extrêmes vous proposeront de plonger dans les grands fonds, à la découverte des environnements extrêmes que constituent les sources hydrothermales.
  3. Accompagnés de Labocea, des scientifiques du Laboratoire de Physiologie des Invertébrés et de l'Unité Mixte de recherche LEMAR (Laboratoire des Sciences de l'environnement Marin) mettront en avant la thématique des microplastiques à travers le projet FUI.

Les doctorants du Laboratoire de Microbiologie des Environnements Extrêmes et des chercheures du Laboratoires Environnement Profond s’investiront également dans plusieurs formats de rencontres avec le public : le speed searching, l’arbre à idées, le bouche à oreille, et grande nouveauté 2016 : les idées noires.

Découvrez  le programme et les animations en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.nuitdeschercheurs-france.eu/BresT